Ministère de la Promotion des investissements privés, du Commerce, du Tourisme et de l’Industrie

Sceau de Republique Gabonaise

SEMINAIRE NATIONAL DE FORMATION SUR L’ACCORD DE L’OMC SUR LA FACILITATION DES ECHANGES

Logo

Le Ministère en charge du Commerce, a procèdé le lundi 15 mai 2017, à l’Espace PME, au lancement du séminaire national de formation sur l’accord de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) sur la facilitation des échanges.

Ces présentes assises, se tiennent après le premier Forum international sur la Facilitation des échanges, qui s’est tenu en janvier 2017 à Genève, elles s’inscrivent dans le cadre du programme d’appui mis en place par la Conférence des nations unis sur le commerce et le développement au profit de certains Pays en développement, dont le Gabon, en vue de la mise en œuvre de l’Accord de l’Organisation Mondiale du Commerce sur la facilitation des échanges.

Ce séminaire de quatre jours constitue le premier module de formation du programme, il permet de contribuer de manière significative à une meilleure insertion des Etats membres de l’OMC dans le système commercial multilatéral.

 

Les travaux dudit séminaire ont entre autres objectifs de :

  • Revisiter l’Accord pour en comprendre le contenu ;
  • Prendre connaissance des bonnes pratiques agrégées sur la mise en œuvre de l’Accord ;
  • Echanger sur les outils didactiques concourant à cette mise en œuvre.

L’une des grandes ambitions du Président de la République reste l’insertion durable du Gabon dans les échanges commerciaux internationaux, tel que contenu dans le Plan Stratégique Gabon Emergent, dans sa composante ‘‘Promotion des échanges’’. Sa conviction est que l’Accord qui est entré en vigueur le 22 février 2017 constitue une grande opportunité pour notre pays d’accroitre ses échanges commerciaux, aussi bien au niveau sous régional qu’au niveau international.

Ceci, en permettant notamment de réduire substantiellement les coûts de transaction, les lourdeurs administratives et une simplification significative des procédures de commerce à l’importation et à l’exportation, etc.

C’est pourquoi l’attente du présent séminaire est une implication effective de toutes les parties prenantes pour répondre aux attentes de la CNUCED et des autres partenaires au développement.





Publié le : 19 / 05 / 2017

LA DIRECTION